Lire d'autres témoignages

Déjà en tant qu'adolescente, je remarquais que sans le faire exprès je rendais les personnes autour de moi fou de rage, je m'efforçais de ne pas les énerver mais ça allait à chaque fois de travers.

Même ma conversion n'y changeait rien. Je restais telle que j'étais et je ne savais pas comment je pouvais changer. Avec le temps je n'osais même plus avoir d'ami car je ne voulais charger personne et ainsi je me retirais toujours d'avantage. Plus tard je déménageais de la maison pour m'installer toute seule.

Je ne voulais pas non plus de partenaire car je pressentais qu'avec mon caractère cela n'allait pas bien finir. De plus j'avais beaucoup d'exemples négatifs autour de moi, alors je me suis décider à rester seule.

Entre temps j'ai appris à connaître le ministère d'Ivo Sasek et sa famille. Les témoignages dans les circulaires et les prédications d'Ivo me motivaient à chaque fois et je souhaitais vivre comme eux. Mais je ne voulais pas m'engager envers le ministère car les responsables de mon assemblée nous interdisaient tout contact avec l'OCG.

Alors que j'étais de nouveau dans une impasse dans ma vie, je me suis décidée d'aller à une de leurs évaluation, parce que je voulais savoir pourquoi je causais tellement de soucis aux personnes autour de moi et pourquoi je n'avançais pas dans ma vie spirituelle. À l'évaluation on nous a demander de nous placer devant le Seigneur afin qu'Il puisse nous parler. Et Il m'a parlé. J'ai reconnu que j'étais complètement dans ma propre volonté. Soulagée, qu'enfin je savais pourquoi j'étais une personne aussi difficile, je pouvais saisir avec foi une transformation et une pleine victoire sur ma propre volonté. Après tant d'années, je pouvais de nouveau avoir la joie de vivre et j'ai pu voir que le couple était la meilleure école pour me libérer de ma propre domination. À 28 ans, j'ai donc changé ma position sur le mariage et à 30 ans je me suis mariée ! Je suis tellement contente des processus à deux et au quotidien je peux lâcher mes propres conceptions et m'adapter aux conceptions de Dieu afin de rester sous sa domination. Pour cela mon mari m'aide avec beaucoup de patience. Aussi pendant les projets en commun avec les frères et sœurs de l'OCG j'ai beaucoup de joie à laisser de côté mes propres idées pour me soumettre au bien de l'ensemble et ainsi garder la victoire.


Contacter Nelli